tophcstimier top_home top_facebook

Hockey sur glace 1ère ligue groupe 3


St-Imier renversant en fin de rencontre
Le HC St-Imier effectuait hier au soir le toujours périlleux déplacement de La Vallée-de-Joux pour espérer maintenir ses chances de participer aux play-offs selon ses ambitions affichés en début de saison. Dans cet optique, un succès au Sentier est obligatoire afin de préserver ses atouts en mains. Et comme les gens du lac de Joux ont les mêmes ambitions, il fallait s'attendre à une rencontre très disputée ou comme souvent ont le précise, la gestion des émotions joue un rôle déterminant dans ce genre de confrontation. Autant dire que la nervosité était sensible du côté des Imériens, eux qui faisait preuve d'une belle débauche d'énergie, mais aussi de pas mal de maladresse. Sur une première situation spéciale, Bassetti ouvrait le score (11'29) au quel répliquait peu après Loïc Pécaut d'un joli revers. Mais à ce stade-là de la rencontre St-Imier s'en sortait avec bonheur car c'est bien les locaux qui s'étaient montré le plus dangereux. On ressentait bien une certaine fébrilité du côté des jaunes et noirs qu'il fallait s'appliquer à faire disparaître. Il y eu bien une amélioration dans le tiers médian, mais un mieux qui ne suffit pas à mettre Moritz Pfäffli dans ses petits patins. Et comme les Imériens restaient en délicatesse avec leurs sorties de zone, ce n'était pas encore la sérénité sur le banc des visiteurs. A l'image de son vis-à-vis, Frédéric Dorthe s'employait à corriger les largesses de ses coéquipiers. Sans être génial, le jeu était animé, ce qui laissait supposer une troisième période indécise. Mais elle fut surtout renversante, les hommes de Beat Kindler prenaient deux filets à leur avantage alors qu'il restait moins de dix minutes de jeu, on pensait l'affaire pliée. Sauf que St-Imier dominait et qu'il allait faire preuve de caractère, d'une volonté renversante pour l'emporté à quinze seconde de la fin sur une ouverture de Loïc Pécaut, Morgan Vuilleumier ne laissait aucune chance à Pfäffli. En moins de sept minutes, les hommes de Michael Neininger qui par ailleurs marquait le but égalisateur sont parvenu à retourner la situation. (gd)

Vallée-de-Joux – Saint-Imier 3-4 (1-1 0-0 2-3)
Centre sportif du Sentier : 100 spectateurs

Arbitres : Dupont ; Burgy / Catillaz

Buts : 11'29 Bassetti (Berney, Lecoultre à 5 contre 4)1-0. 13'56 Loïc Pécaut (Steiner, Vuilleumier) 1-1, 45'49 Thierry Berthoud (Bossard) 2-1. 50'29 Le Coultre (Bassetti, O'donnell) 3-1. 53'15 Loïc Pécaut (Stengel) 3-2. 56'19 Neininger (Dylan Pécaut, Kolly à 4 contre 49 3-3. 59'45 Vuilleumier (Loïc Pécaut) 3-4.
Pénalités : 5x2’ contre Vallée-de-Joux et 4x2’ contre St-Imier.

Vallée-de-Joux : Pfäffli ; Converset, Neuenschwander ; Steinmann, Bassetti ; Betschart ; Thierry Berthoud, Bryan Berthoud, Bossard ; Berney, O'Donnell, Lecoultre ; Costa, Boschler,  Cachin ; Lièvre.

Saint-Imier : Dorthe ; Meyer, Pelletier ; Dylan Pécaut, Kolly ; Erard, Leuenberger ; Schneider ; Steiner, Loïc Pécaut, Vuilleumier ; Morin, Stengel, Neininger ; Burewalage, Vallat, Maccarini.

Notes : Vallée-de-Joux sans Carlucci, Muller, Guler, Gigon (raisons professionnelles), Knecht, Saghbini (absent), Dizerens (militaire) Humberset (Juniors Fleurier). St-Imier sans Abgottspon, Beuret (blessés) Dubois (licence B La Chaux-de-Fonds), Zwahlen, Strüchen (malades), Treuthardt (raisons personnelles). Tir de Dylan Pécaut sur le poteau (5ème). 15'05 But de Vallée-de-Joux annulé, le palet ayant été invisible. 59'15 St-Imier prend son temps mort.

un site EXES sàrl