tophcstimier top_home top_facebook
Hockey sur glace Coupe suisse 2ème tour
St-Imier, c'est historique.
Engagé dans le deuxième tour de la Coupe suisse, ce qui ne lui était pas arrivé depuis la renaissance de cette compétition, le HC St-Imier avait la dure tâche d'accueillir les Bulls de Düdingen. Troisième du classement avant les play-offs, les Fribougeois avaient les faveurs de la côte avant la rencontre et c'est bien normal. St-Imier quant à lui, désirait édulcorer une fin de championnat terminée un peu en queue de poisson alors qu'il en espérait beaucoup. Une qualification en Coupe de suisse pour mettre du baume sur les plaies du HC St-Imier était un beau challenger. Seulement voilà, en face c'est un peu un ogre qui se présentait. Les hommes de Michael Neininger entamèrent la rencontre avec à-propos, ouvrant même le score en double supériorité. Un bonheur qu'ils galvaudait peu de temps après et ceci toujours avec un homme de plus sur la glace suite à une bourde défensive, cela n'entachait cependant pas une bonne entame de match même avec une légère domination concevable des visiteurs. Et si les visiteurs prenaient rapidement l'avantage au début du tiers médian, St-Imier répondait par une descente parfaite de la paire Neininger- Morin (23'56). Un jeu de bonne facture animait cette rencontre plus ou moins équilibrée. En bon capitaine Pascal Stengel, opportuniste, redonnait une nouvelle fois l'avantage aux siens à la fin de la seconde période, eux aussi en supériorité numérique. Un chassé-croisé s'engageait donc entre les deux antagonistes. Avec à la clef une déferlante d'énergie de part et d'autre. Une pression plus marquée du côté des Fribourgeois auquel répondaient des Imériens super appliqués et concentrés. Déployant des contre-attaques tonitruantes, Michael Neininger et son compère Stéphane Morin plongeait les visiteurs dans le doute à moins de deux minutes de la fin du match. Les Bulls sortaient leur gardien pour espérer encore, il restait quatorze seconde lorsqu'ils parvinrent à réduire le score, trop peu pour changer la tendance d'un match auquel le public a vibré. St-Imier a obtenu sa qualification à force de volonté, et d'abnégation, une qualification historique. (gd)
St-Imier – Düdingen Bulls 5-4 (1-1 2-1 2-2)
Patinoire d’Erguël : 257 spectateurs
Arbitres : Hug ; Jean-Mairet / Zbinden
Buts : 12'20 Abgottspon (Pelletier à 5 contre 3) 1-0. 13'07 Bussard (Braichet, Bertsschy à 4 contre 5) 1-1. 20'54 Dousse (Braichet, Sassi) 1-2. 23'56 Morin (Neininger) 2-2. 39'08 Stengel (Morinà 4 contre 5) 3-2. 52'56 Bussard (Dousse, Zwahlen) 3-3. 57'12 Neininger (Morin) 4-3. 58'09 Neininger (Kolly) 4-3. 58'09 Neininger (Morin) 5-3. 59'46 Zwahlen (Fontana, Sassi à 5 contre 4) 5-4.
Pénalités : 6x2’ contre St-Imier et 4x2' contre Düdingen Bulls.
Saint-Imier : Dorthe ; Maccarini, Pelletier ; Meyer, Dylan Pecaut ; Schneider, Kolly ; Vuilleumier, Loïc Pécaut, Abgottspon ; Morin, Stengel, Neininger ; Struchen, Vallat, Zwahlen.
Düdingen Bulls : Guggisberg ; Spicher, Zwahlen ; Progin, Ludovic Hayoz ; Blanchard, Bertschy ; Nussbaumer ; Knutti, Sassi, Braichet ; Dousse, Fontana, Bussard ; Kilian Roggo, Baeriswyl, Catillaz ; Chassot, Pedrizat, Ayez.
Notes : St-Imier sans Treuthardt, Beuret, Erard, Steiner (blessés).
Düdingen Bulls sans Damian Roggo, Sturny, Braaker (blessés). Tir sur le poteau de Cattilaz (39'50).
59'46 Temps mort demandé par Düdingen qui sort sont gardien pour évoluer à 6 contre 4 jusqu'à 60'00. Benjamin Brussard et Michael Neininger sont nommés meilleur joueur de leur équipe respective.
un site EXES sàrl